Elles regardent – The Perfect Candidate

Il y a des femmes qui, partout dans le monde, se battent pour leurs convictions. C’est le cas de Haïfaa Al-Mansour, la première réalisatrice dans son pays, en Arabie Saoudite. Après un premier film remarqué (« Wadja ») sorti en 2013, elle poursuit son ascension en Occident.
C’est en 2019 qu’elle revient dans son pays d’origine pour produire « The Perfect Candidate », un film sur les droits des femmes, régulièrement bafoués.

« The Perfect Candidate » est une comédie engagée. Elle s’exporte dans tous les foyers du monde et dans tous les esprits, pour nous montrer le quotidien d’une femme saoudienne et dénoncer, avec un peu d’humour, les absurdités telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Un scénario entre réalité et fiction, pour faire changer les mentalités et pour exprimer son combat féministe. Haïfaa Al-Mansour met en scène un film empreint de justesse et de vérité, valorisé par des personnages frais et attachants.

Chaque action est un pas de plus vers la liberté. C’est ainsi que l’on apprenait début août 2019 et juste avant la présentation du film à Venise, qu’une réforme permettant aux femmes saoudiennes de voyager à l’étranger, sans la permission d’un homme, d’un tuteur, venait d’être adoptée. Un changement libérateur qui semble s’amorcer doucement.

« The Perfect Candidate », un film plus que jamais d’actualité pour informer, comprendre et comme l’espère sa réalisatrice, favoriser le dialogue sur des sujets de société jusque-là restés tabous.

Synopsis du film :
Maryam est médecin dans la clinique d’une petite ville d’Arabie saoudite. Alors qu’elle veut se rendre à Riyad pour candidater à un poste de chirurgien dans un grand hôpital, elle se voit refuser le droit de prendre l’avion. Célibataire, il lui faut une autorisation à jour signée de son père, malheureusement absent. Révoltée par cette interdiction de voyager, elle décide de se présenter aux élections municipales de sa ville. Mais comment une femme peut-elle faire campagne dans ce pays?